Aller au contenu principal

Détatouage par Laser

Quelle que soit leur beauté́, les tatouages sont les témoins d'un phénomène de mode, manifestation d'un désir d'originalité́ ou le reflet d'une forme de marginalité́.

Détatouage par Laser

On privilégie l’utilisation de laser déclenché ou Q switch. Ces lasers éclatent les pigments par effet photo-acoustique sans cicatrice après les séances. La dermabrasion ou les lasers ablatifs ne sont pas indiqués sauf à de rares cas pour éviter toute séquelle.

Les yeux sont protégés obligatoirement par la mise en place de lunettes adaptées ou de coques protectrices.

Pour obtenir un détatouage complet, plusieurs séances sont nécessaires, espacées d’au moins deux mois afin de laisser la peau se reposer et là encore limiter le risque de cicatrices blanches.

Le nombre de séances dépendra de la couleur, de la concentration du pigment, de la profondeur et du type de peau. Ainsi, un tatouage amateur avec peu de pigments foncés peut disparaître en 3 à 4 séances. Les tatouages professionnels avec des couleurs claires et saturés en pigments peuvent nécessiter jusqu’à une dizaine de séances.

Détatouage Laser Luxembourg


Certaines couleurs, comme le vert et le bleu turquoise sont difficiles à faire complètement disparaître. L’effacement des tatouages dit permanents pour rehausser un ourlet de lèvre, agrandir artificiellement un sourcil ou souligner un bord de paupière peut se faire également par ces lasers mais avec un noircissement majoré au début ce qui peut parfois faire conseiller l’usage d’un laser ablatif doux avec des séances répétées.


Le détatouage est un peu plus sensible que le tatouage, la sensation ressentie se dissipant très rapidement après la fin de la séance. Dans certains cas, le médecin prescrira préalablement l’emploi d’une crème anesthésiante voire la prise antalgique pour améliorer le confort et supprimer cette sensation.

Consultation détatouage par laser RDV

Effectuez votre réservation en ligne avec le Dr. Redouan Saïdi

RDV détatouage par laser

Le passage du faisceau laser provoque un blanchiment puis un œdème (gonflement) temporaire de la zone traitée. Des pansements gras ou des crèmes cicatrisantes peuvent être conseillés pour réduire la formation de croûtes.

En fonction des séances, certaines zones peuvent former des bulles semblables à celles de brûlures superficielles et contenir du sang. C’est le cas notamment au cours des premières séances ou lors d’utilisation de laser sur les couleurs claires.

La cicatrisation se produit en une à deux semaines pendant lesquelles le patient évitera toute exposition solaire sur les zones traitées.